L'ajustage des chevilles

Les chevillesLes chevilles sont en général en ébène, en palissandre ou en buis (bois durs).
Elles doivent-être parfaitement coniques (d'où l'espèce de taille-crayon que vous avez aperçu voir sur la vidéo) ; tout comme le trou qui les reçoit (réalisé avec une lousse).Les chevilles sont terminées avec une lime : on dépose sur la cheville du savon sec et on la fait tourner de façon à voir où le contact se fait. On enlève du bois aux endroits qui portent jusqu'à obtenir un contact parfait.
Puis elle est poncée au papier de verre de plus en plus fin.

Les chevilles posées en place sur la tête, les emplacements pour les trous de passage des cordes sont pointés à l'aide d'une pointe à tracer. Il en est de même pour déterminer la longueur de la cheville (qui doit être coupée au ras de la tête).Il reste à arrondir ce bout à l'aide d'une lime puis de papier de verre, toujours de plus en plus fin. Les trous de passage des cordes sont percés et ébavurés avec une petite lime ronde.

A ce stade les chevilles tiennent parfaitement bien mais elles tournent par saccades, il est difficile dans ces conditions de réaliser un accord impeccable de l'instrument...
Il faut donc passer sur les endroits qui portent un produit à base de graphite pour assurer la libre rotation de la cheville.

Attention : la tenue de la cheville dépend uniquement de la qualité de son ajustage, aucun produit ne fait tenir une cheville (à part la craie seule, très abrasive et à réserver en cas d'extrême urgence) !

fermer la fenetre

Inscrivez-vous gratuitement

vous recevrez
des informations
sur la vie de l'atelier
 

en 3 clics avec Facebook